En application des dispositions du décret n°2009-464 du 23 avril 2009,  modifié par le décret n°2016-1173 du 29 août 2016 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche, un doctorant contractuel peut exercer une ou plusieurs activités complémentaires autre(s) que la recherche sous réserve que ces activités ne dépassent pas 1/6ème de la durée annuelle de travail.
 

Enseignement

Une mission d'enseignement consiste à effectuer un maximum de 64 H d'enseignement (TD/TP) réparties sur l'année.
Durée de la mission d'enseignement : 1 an (renouvelable chaque année dans la limite de la durée du contrat doctoral).

Mission d'enseignement : pour qui ?

  • Réservée aux doctorant(e)s contractuel(le)s (au sens du décret du 23 avril 2009 modifié)
  • Les doctorant(e)s contractuel(le)s inscrit(e)s en 1ère, 2ème et 3ème année peuvent candidater
  • Les étudiant(e)s qui n'ont pas encore la confirmation d'avoir obtenu un contrat doctoral peuvent candidater.
Mission d'enseignement : pourquoi ?

Une mission d'enseignement prépare les doctorant(e)s au versant enseignement du métier d'enseignant-chercheur (64h étant le minimum requis pour la qualification au CNU). Elle permet également aux futur(e)s docteur(e)s qui se destinent à des carrières dans le privé d'apprendre à s'adapter à un public pour transmettre leurs connaissances, à exposer leurs idées, à convaincre un auditoire.

Diffusion de l'information scientifique et technique

L'objectif de la diffusion de l’information scientifique est de faire la promotion des activités de recherche, des réalisations et compétences des chercheurs, au-delà de la sphère académique, auprès des étudiants, professeurs, ainsi que l'ensemble des acteurs du monde socio-économique et citoyens.
La structure à l’origine de la mission prévoit un encadrement approprié et défini dans l'objectif d’accompagner le doctorant et de suivre la démarche et la réalisation de ses projets.

La diffusion de la culture scientifique et techique est une mission réservée aux doctorant(e)s contractuel(le)s (au sens du décret du 23 avril 2009 modifié).

  • les doctorant(e)s contractuel(le)s inscrit(e)s en 1ère, 2ème et 3ème année peuvent candidater.
  • les étudiant(e)s qui n'ont pas encore la confirmation d'avoir obtenu un contrat doctoral peuvent candidater.

La diffusion de la culture scientifique et technique représente une excellente préparation aux futur(e)s docteur(e)s qui se destinent à des carrières dans le privé, en permettant notamment :

  • de s’ouvrir à d’autres domaines
  • d’acquérir de nouvelles compétences
  • d’accroître ses connaissances
  • d’élargir sa culture scientifique
  • de rencontrer d’autres acteurs de la recherche

Valorisation des résultats de la recherche scientifique et technique

La valorisation des résultats de la recherche publique consiste à valoriser les résultats de la recherche créer une passerelle entre les laboratoires de l'Université et le monde économique. Cette mission peut s'effectuer par la négociation de contrats de recherche et/ou de valorisation, la protection des résultats et la gestion de la propriété intellectuelle le transfert de technologie mais aussi par la promotion des plateaux techniques d'UCA PARTNER. L'objectif pour le doctorant est de s’approprier des projets extérieurs afin d’en définir une stratégie de valorisation.
Le service à l’origine de la mission prévoit un encadrement approprié et défini afin d’accompagner le doctorant et de suivre la démarche et la réalisation de ses projets.

La valorisation des résultats de la recherche publique est une mission réservée aux doctorant(e)s contractuel(le)s (au sens du décret du 23 avril 2009 modifié).

  • les doctorant(e)s contractuel(le)s inscrit(e)s en 1ère, 2ème et 3ème année peuvent candidater.
  • les étudiant(e)s qui n'ont pas encore la confirmation d'avoir obtenu un contrat doctoral peuvent candidater.

La valorisation des résultats de la recherche publique représente une excellente préparation aux futur(e)s docteur(e)s qui se destinent à des carrières dans le privé, en permettant notamment :

  • de s’ouvrir à d’autres domaines
  • d’acquérir de nouvelles compétences
  • d’accroître ses connaissances
  • d’élargir sa culture scientifique
  • de rencontrer d’autres acteurs de la recherche

Mission d'expertise / Doctorant conseil

Un doctorant, lors de ses trois années de thèse, peut effectuer une mission supplémentaire par année en entreprise dans le cadre d’un dispositif doctorant conseil.
Le dispositif doctorant conseil a pour ambition de permettre aux doctorants et au monde professionnel de mieux se connaître. Il favorise une convergence vers des valeurs qui leur sont communes : l’ouverture, la créativité et l’innovation au service du développement et de la diversification de l’entreprise. Le doctorant s’investit donc dans un projet défini conjointement avec l'entreprise. Sa contribution au projet peut prendre diverses formes et se met en place par sa présence réguliere ou à temps partiel dans l’entreprise. Il peut s’agir d’interventions courtes répétées, comme d’un séjour continu, mais qui ne peuvent excéder en durée cumulée 32 jours par année.

Types de missions :
Les missions pouvant être effectuées dans le cadre du dispositif doctorant conseil sont nombreuses. On peut citer, entre autres :
  • Veille technologique, scientifique ou réglementaire
  • Formation du personnel
  • Mission d’expertise, études de faisabilité
  • Communication, diffusion de l’information scientifique et technique
  • Recherches bibliographiques
  • État de l’art sur un sujet
  • Étude de brevets